Assurance dommage ouvrage : combien ça coûte ?

Le marché de l’assurance est en plein essor depuis ces dernières années. Pour leurs besoins en matière de prise en charge sanitaire, de construction ou de rénovation d’un bien immobilier voire de création d’une société commerciale, les entreprises et les particuliers souscrivent à une assurance. Parmi les offres disponibles sur le marché, il y a l’assurance dommage ouvrage. Elle couvre contre les préjudices encourus ou causés au cours de la réalisation ou de la rénovation d’un bien immobilier. Combien coûte la souscription à une assurance dommage ouvrage ? Cet article vous dit ce que vous devez savoir sur le prix d’une assurance dommage ouvrage. 

Comment définir le prix d’une assurance dommage ouvrage ? 

Les sociétés d’assurance ont toutes des prix standards qu’elles appliquent en fonction de l’ampleur des travaux. L’assurance dommage ouvrage représente 2% à 4% du montant des travaux. Les primes forfaitaires et l’emplacement du chantier sont des critères qui entrent en jeu dans le coût d’une assurance dommage ouvrage. Pour des travaux de construction ou de rénovation estimés entre 60 000 € et 80 000 €, une prime de 2895€ est ajoutée au prix de l’assurance. Celle-ci est de 3127 € lorsque le montant des travaux est compris entre 80 000 € et 120 000 €. La prime d’une assurance dommage ouvrage est estimé à 3589 € pour des travaux qui coûtent entre 120 000 € et 220 000 €. Elle englobe les 2% du montant global des travaux de rénovation ou de construction dont le prix est évalué entre 220 000 € et 500 000 € Pour trouver la meilleure offre, il est conseillé de comparer les devis en ligne. 

Qui est éligible à une assurance dommage ouvrage ? 

La souscription à une assurance dommage ouvrage exige un certain nombre de critères. L’étude du sol par exemple est une prestation qu’exige beaucoup de compagnies pour permettre à l’acquéreur du bien de souscrire à une assurance dommage ouvrage. Tout comme pour obtenir un crédit immobilier, il est essentiel de confier l’exécution de votre chantier à un maître d’ouvrage. Ce professionnel crédibilise votre immobilier et en garantit la solidité. La garantie décennale du maître d’ouvrage couvre les risques de malfaçons lors de la réalisation des travaux pendant une décennie. Ce qui facilite la souscription à une assurance dommage ouvrage au particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *